L’AUTOHYPNOSE : Un état auto-provoqué d’hyper-vigilance intérieure inutile

La seule différence entre hypnose et autohypnose, c’est la disparition du guide !
et que pouvez-vous faire sans guide si vous ignorez les modes de fonctionnement du cerveau ?

Oublier le monde extérieur.
Votre cerveau supporte 7+/- 2 morceaux d’informations, ce que l’on appelle la concentration, en cumulant les informations intérieures et extérieure ; vous devez déconnecter d’abord les informations extérieures le plus simplement du monde, soyons logique, vous êtes allongé sur le dos, donc votre corps va automatiquement se détendre.
Informations visuelles ; fermez les yeux, voilà, c’est fait !
Informations auditives ; on ne peut pas fermer les oreilles, les boules Quies peuvent créer un silence anormal ou une gêne qui va se rappeler à vous au mauvais moment. Une musique douce et si possible avec une rengaine musicale, constitue un cloche sonore parfaite qui va vous isoler les autres bruits et à laquelle votre cerveau va s’habituer, et quand il s’habitue, il ne tient plus compte de ce morceaux d’information ! cela fait partie de « vie normale » comme quand vous êtes en voiture et que vous croisez des milliers d’autres voitures ; vos yeux voient les voitures, vos oreilles entendent le bruit des voitures, votre cerveau, non et vous n’en tenez donc pas compte, c’est la fonction indifférence d’un automatisme, comme vos pieds qui changent de position sur les pédales sans que vous y pensiez.
I nformationsKinesthésiques : même principe que pour la musique, avec un parfum, au début, votre nez sentira le parfum, puis ce parfum fera partie de la séance et rentrera dans l’indifférence de l’automatisme CALME qui sera le premier réflexe que nous allons créer en premier.
En restant conscient à l’intérieur.
Pensez à une séance d’autohypnose comme à un double entonnoir : le monde extérieur se rétrécit au fur et à mesure de l’auto-induction, puis un goulot assez long, la porte de vos rêves et le monde intérieur se met en place, s’élargit, au fur et à mesure de la transe.
Il faut remplacer les morceaux d’informations visuels, auditifs et kinesthésiques du monde extérieur par des morceaux d’informations visuels, auditifs et kinesthésiques du monde intérieur, entre deux, la Porte des Rêves représente symboliquement un changement d’état d’esprit !
Cette porte doit correspondre à ce que vous pensez peut être acceptable culturellement pour une porte magique; je pense que vous seriez très surprises et certainement pas confiante du tout par des portes des rêves mélanésienne ! c’est pour cela que cette porte doit avoir des couleurs, faire un bruit quand elle s’ouvre, même le silence est une information pour votre cerveau, si vous mettez la main sur une clenche, quel sensation avez-vous dans la main ?, Harry Potter a créé la dernière de notre culture, je vous présenterais la mienne pour que vous ayez le plus de choix possible.
Dans le but d’obtenir un changement..
Si c’est juste pour faire une balade dans un monde magique, vous risquez soit d’avoir peur de l’inconnu, eh oui, le paradis peut faire peur si vous ne savez pas par qui il est peuplé, soit cela va vous amuser une fois ou deux puis vous laisserez tomber cette rêverie inutile ; soit dit en passant les films sont de bien meilleure qualité que votre cerveau pour ce genre d’expérience.
C’est le rôle d’un programme et des pièces/outils psychologiques du Manoir VALANCE !
Pour obtenir un changement, il faut :
De l'information pour bien connaitre le problème,
Savoir quel résultat on veut vraiment,
Faire un plan dans le temps,
Prévoir les étapes et mettre des repères d’étapes,
Sélectionner les outils,
Commencer,
Continuer en s'adaptant en permanence!
Sans vous endormir.
L’autohypnose, c’est être réveillé à l’intérieur.

Vos questions, mes réponses
Je risque de ne jamais me réveiller ?
Je commence par celle-là parce que c’est la plus fréquente et la plus naïve ! il n’y a aucun précédent et pourtant !
Cela n’est jamais arrivé et ne peux pas arriver, une fois que vous avez réussi à passer votre porte des rêves, soit vous avez environ 5 à 10 minutes maximum pour mettre en place vos autosuggestions, en cours de route ou quand c’est fini, vous êtes fatiguées et vous vous endormez, vous vous réveillerez en pleine forme quelques minutes plus tard, soit vous avez conscience que c’est fini et vous vous levez.
L’endormissement en cours de séance, d’hypnose ou d’autohypnose, est dû au fait que votre cerveau consomme une grande quantité de sucre quand il travaille, environ 120 grammes de sucre par jour en moyenne, et pendant ces séances, il travaille à 100%, et quand il n’y a plus d’énergie dans le sang, il s’endort.
Est-ce que tout le monde peut s’auto-hypnotiser?
Vous avez un cerveau ? alors vous pouvez ; c’est une technique, vous l’apprenez, vous utilisez et vous savez ! la qualité la plus importante est la persévérance ; certaines personnes apprennent rapidement, d’autres par à coup, d’autres vont lentement mais surement, je vous expliquerais au chapitre sur le sommeil comment votre cerveau apprends et cela devrait vous aider à comprendre quel genre d’étudiant vous êtes !
Quelle sensation éprouve-t-on lorsqu’on est auto hypnotisé?
Les 3 premières séances : vous aurez simplement l’impression d’être relaxé et vous serez lus ou moins conscient de tout ce qui vous entoure. De plus, vous vous souviendrez de tout ce qui s’est passé durant l’expérience ; vous vous sentirez comme lorsque vous faites la sieste et que vous êtes encore légèrement en contact avec le monde extérieur.
Puis au fur et à mesure des séances suivantes, vous aurez l’impression de rêver comme lorsque vous dormez la nuit, c’est le monde de sensations qui s’ouvre à vous. Cela va du léger vertige à l’impression de flotter en passant par une immense lourdeur, un engourdissement qui évoque irrésistiblement le fait de « partir », de s’en aller.
C’est difficile d’être plus précis pour parler d’une sensation.
Pour quels problèmes l’autohypnose peut-elle être efficace ?
Cela va de la relaxation physique, la détente intellectuelle, la peur des ascenseurs à l’anesthésie générale ! Tout dépend de votre besoin et surtout du programme que vous allez mettre en place avant et de la façon dont vous allez vous servir des outils, et si vous avez les bons outils, l’hypnose n’est pas une thérapie ! Posez-vous la question suivante : Pour quels problèmes un tournevis peut-il être efficace ? tout dépend du problème et de votre capacité à utiliser le tournevis !
Plus l’hypnose est profonde, meilleurs sont les résultats ?
Non, c’est faux, la « profondeur » hypnotique est agréable mais n’a aucun rapport avec l’efficacité de la séance, il faut quand même que vous soyez dans une transe hypnotique, sinon, c’est juste une rêverie et votre cerveau n’y attachera aucune importance.
D’ailleurs je serais bien incapable après 30 ans de vie d’hypnotiseur de vous donner des niveaux de profondeurs reliés à des résultats certifiés !
Puis-je pendant une séance d’autohypnose retrouver des souvenirs enfouis ?
Votre cerveau adapte votre passé chaque nuit pour qu’il corresponde à ce que vous voulez de votre avenir : cela s’appelle la plasticité.
On ne vit pas le même évènement à 2 ans et à 70 ans, j’ai connu beaucoup de femmes qi ne comprenaient pas pourquoi leur maman leur avait donné une claque jusqu’au jour où elles sont devenues maman à leur tour. Vos chagrins d’amour d’adolescence vous paraissent certainement romantiques aujourd’hui !
Vous trouverez certainement la solution avec le capitaine pensif et le plus souvent la bonne solution est de transformer une douleur en expérience !
D’autre part le fait de se remémorer top souvent des souvenirs les déforment, renforce le lien émotionnel négatif et handicapent votre avenir en créant des peurs de la peur que cela recommence : un croyance qui vous limite au lieu de vous donner de l’expérience.
Quand à revivre les moments de votre naissance ou vos vies antérieurs, si il y des personnes qui en sont capable, ce doit être une personne tous les deux ou trois ou …siècles et certainement pas l’hypnotiseur de votre quartier ! ni moi d’ailleurs !

Comment et quand
Une pièce silencieuse et chaude ?
Votre chambre est vraisemblablement la pièce la mieux adaptée, néanmoins vérifiez que l’endroit est silencieux, et que vous pouvez y faire une demie pénombre. Il ne doit faire ni trop chaud ni trop froid, quand vous serez profondément détendu, votre sang circulera plus facilement dans les muscles, donc plus près de la peau et vous aurez tendance à avoir un peu froid ; il est donc préférable d’être habillé en conséquence ; portez des vêtements amples, desserrez votre ceinture, enlevez vos chaussures et même vos chaussettes, la relaxation des orteils est très agréable !
Ne mettez pas d’oreiller sous votre tête, cela peut être plus confortable en début de séance, mais deviendra gênant quand vous détendrez les muscles du cou, cela plierais le cou et vous respireriez moins bien.
Si, au lieu de l’éclairage de votre chambre, vous pouvez mettre une ampoule bleue ou violette, la couleur rentrera dans vos yeux, même les paupières fermées et abaissera le rythme de votre cerveau, pas indispensable, mais vraiment agréable.
Allongez-vous à plat, les pieds légèrement écartés, les bras le long du corps, pour faciliter la relaxation.
Quand ? De préférence le matin tant que vous apprenez, votre cerveau est plus frais et enregistre mieux.
Plus tard, vous maitriserez les outils et que vous attaquerez un programme, avant de vous endormir, votre cerveau s’endormira avec des consignes et les mettra en place durant la nuit, rappelez-vous le rôle du sommeil paradoxal : phase 2 et 3 il crée les réflexes nouveaux et améliore l’automatisme et phase 4, il affiche le nouvel automatisme sue le ‘bureau’ de votre journée ; un peu le principe du ‘demande et tu recevras’ des prières d’enfant ou des magiciens : beaucoup de mes clientes croient dur comme fer à leur ange gardien, la preuve : elles s’en servent pour trouver une place de parking et me disent avec fierté que ça marche !
Elles y croient, ça marche et elles n’ont rien d’autre à demander ? C’est ça qui me surprend le plus !

Rencontre avec Pavlov et son réflexe
Pavlov était un médecin Russe qui avait fait cette démonstration : Vous laissez un chien sans manger pendant deux journées, il a faim, vous lui apportez une assiette de viande tout en agitant une clochette : Le chien n’entend pas la clochette, il a faim, il ne voit que la viande, c’est son cerveau reptilien qui a pris le contrôle et activé le mode survie à tout prix. Vous recommencez l’expérience plusieurs jours de suite et au bout de trois ou quatre jours, vous agitez seulement la clochette, le chien salive : son cerveau paléo-mammalien a associé le tintement de la clochette et le fait qu’il va avoir de la viande !
C’est le même principe dont s’est inspiré Proust avec sa madeleine, et nous avons tous créé ce genre d’associations : chocolat – bon ! pourquoi ? alors que d’autres personnes détestent le chocolat ; quelles sont vos associations ? Votre cerveau n’a pas besoin de logique, il va associer un événement extérieur avec un état émotionnel !
Plus il y aura de paramètres visuels, auditifs et kinesthésiques associés à l’événement extérieure, plus l’association sera puissante.

C A L M E
Personellement, je vous recommande le mot ‘Calme’, il a deux syllabes et il a été prouvé que vote cerveau retient facilement les mots de deux syllabes, ils sont plus chantants ! D’autre part, il veut bien dire ce qu’il veut dire et convient parfaitement à la situation ; Enfin, c’est un mot dont vous vous servez peut-être déjà pour détendre une atmosphère électrique et dont votre cerveau a l’habitude !
Avez-vous remarqué que beaucoup de personnes qui randonnent marchent avec un bâton ! Savez-vous à quoi sert un bâton quand on marche ? la réponse est ‘à rien !’ un bâton ne sert que quand on trébuche, à ce moment-là, la main se resserre brutalement, les muscles du bras se raidissent, le bâton sert de point d’appui, le dos se redresse et on continue la marche !
‘Calme’ sera votre bâton/mot pour ramener rapidement la relaxation physique et la concentration de la transe auto hypnotique.
‘Calme’ va progresser et le but maintenant sera d’automatiser l’induction qui doit prendre de moins en moins de temps pour vous laisser de plus en plus de temps pour la période de transe et donc pour installer les changements, voilà comment :

‘Calme’, Votre réflexe accélérateur de temps. Vous allez utiliser ce réflexe conditionnel pour progresser plus vite ; en effet, si vous étiez obligé à chaque fois de refaire tout le chemin depuis le début, ce serait laborieux et prendrait de plus en plus de temps !
Nous allons créer un réflexe de qui va agir à chaque séance comme un avaleur de temps, vous repartirez à chaque fois de l’endroit où vous vous êtes arrêté la fois précédente ! jusqu’à ce qu’en quelques seconds, vous arriviez directement là où vous voulez aller dans le Manoir VALANCE ! c’est en quelque sorte la bonne clef de la bonne porte d’Alice pour rentrer au pays des merveilles